Israël : Avant l’aube ce vendredi, Israël a attaqué le sud du Liban et Gaza

Avant l’aube ce vendredi 07 avril 2023, Israël a attaqué le sud du Liban et Gaza, affirmant viser des cibles du Hamas en représailles aux tirs de plusieurs dizaines de roquettes contre son territoire.

Après une trêve relative du conflit israélo-palestinien observée depuis le début du ramadan, le 23 mars, des affrontements mercredi entre les forces israéliennes et des Palestiniens dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam, ont provoqué cette poussée de fièvre.

Selon Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, les forces israéliennes avaient été « contraintes d’agir pour rétablir l’ordre » face à des « extrémistes ».

Vendredi, deux femmes âgées d’une vingtaine d’années ont été tuées et une troisième « grièvement blessée » dans une attaque en Cisjordanie, a indiqué le Magen David Aadom, l’équivalent israélien de la Croix-Rouge.

Des frappes aériennes ont commencé peu avant minuit à Gaza, durant plusieurs heures, et les bombardements sur le sud du Liban, brefs, ont eu lieu vers 01 h 00 GMT.

L’armée israélienne a affirmé avoir frappé trois « infrastructures » appartenant au Hamas, au Liban dans la zone de Rachidiyé, où se trouve un camp de réfugiés palestiniens, près de Tyr. De violentes explosions ont été entendues dans cette région.

Jeudi, jour de la Pâque juive, une trentaine de roquettes avaient été tirées du Liban vers Israël, blessant une personne et causant des dégâts matériels.

D’après l’armée israélienne, les tirs de roquettes du Liban, non revendiqués, étaient « palestiniens », et probablement selon elle du Hamas ou du Jihad islamique, autre mouvement palestinien, Benjamin Netanyahu Netanyahu a promis d’en faire « payer le prix fort » aux ennemis d’Israël.

Israël et le Liban sont techniquement en état de guerre après différents conflits, et la ligne de cessez-le-feu est contrôlée par la Force intérimaire des Nations unies (Finul), déployée dans le sud du Liban. Celle-ci a dit avoir appelé « toutes les parties à cesser toutes leurs actions ».

L’armée libanaise a annoncé vendredi avoir démantelé dans le sud du pays une nouvelle rampe de lancement de roquettes susceptibles d’être tirées sur Israël, et le ministère libanais des Affaires étrangères a assuré que le Liban voulait préserver « le calme » dans le sud.

Nestor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *