Etats – Unis : Donald Trump se dit prêt à faire face au coronavirus

Sur fond de craintes d’une propagation de l’épidémie, les bourses américaines ont marqué un repli pour une cinquième journée consécutive. Donald Trump a déclaré à la Maison blanche qu’il n’était pas prêt à instaurer de nouvelles restrictions de voyage pour des pays comme la Corée du Sud et l’Italie, qui font face à une flambée des cas de contamination – mais il n’a pas pu exclure cette éventualité.

Le Président Américain a déclaré aux journalistes réunis à la Maison blanche que les craintes liées au coronavirus avaient affecté les marchés, mais il a aussi reproché aux candidats à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle d’avoir fait peur aux investisseurs. « Je pense que les marchés financiers sont très inquiets quand ils regardent les candidats démocrates se ridiculiser sur scène », a-t-il ajouté, en référence aux débats organisés dans le cadre des primaires démocrates.

Par ailleurs, sur fond de craintes d’une propagation de l’épidémie, les bourses américaines ont marqué un repli pour une cinquième journée consécutive.

Enfin, le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a annoncé avoir confirmé un cas d’infection en Californie d’une personne n’ayant pas voyagé hors des États-Unis ni été exposée à un patient connu, une première dans le pays. Les circonstances de cette contamination restent à déterminer.

Richard BINON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *