Burkina-Faso: De nouvelles bases aériennes pour l’armée nationale

Au Burkina, e Président de la République, le Capitaine Ibrahim Traoré a procédé lundi 5 décembre 2022 à la signature de plusieurs décrets portant réorganisation de l’armée. L’information a été rendu public mercredi 7 décembre dernier.

Dans le cadre de cette réforme, de nouvelles bases aériennes ont été créées.

A Fada N’Gourma (Est) et à Kaya (Centre-Nord), des régions durement éprouvées par le terrorisme, l’armée de l’air burkinabè a implanté sa base.

Il s’agit de la « base aérienne 111 (BA 111) » de Fada N’Gourma et la « base aérienne 134 (BA 134) » de kaya.

Les deux bases seront chargées « de la préparation opérationnelle des personnels et matériels en mesure de participer à l’exécution des missions dévolues à l’armée de l’air », ont précisé les décrets présidentiels.

Avec la création de ces bases aériennes, l’Armée vise à augmenter sa réactivité pour contrer les assauts terroristes dans ces deux zones du Burkina Faso.

Elles seront commandées par des officiers de l’armée de l’air, nommés par le président du Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré.

La création de ces deux bases porte à quatre le nombre de bases aériennes dont l’une à Ouagadougou et l’autre à Bobo-Dioulasso.

Le Chef de l’Etat et Chef des armées a signé deux autres décrets portant nomination d’officiers.

Le premier a nommé le colonel-major Célestin Simporé Commandant des opérations du théâtre national (COTN).

Jusque-là, il était Chef d’état-major général des armées adjoint.

Quant au second, il porte sur la nomination du colonel Céleste Coulibaly, commandant du Centre intégré des opérations.

Pour rappel, le 15 novembre dernier, le capitaine Ibrahim Traoré a procédé à une réorganisation de l’Armée.

Il a procédé à des nominations et signé un décret portant création de six régions militaires pour l’armée de terre, deux régions aériennes pour l’armée de l’air, six légions de gendarmerie pour la gendarmerie nationale et six groupements de forces.

Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *